LE LOIR ET CHER  ……………LE MIROIR DE LA FRANCE…….4 DESTINATIONS UNIQUES

 

Le Vendômois bucolique et troglo avec sa Vallée du Loir douce et verdoyante chère à Pierre de Ronsard, la Possonnière où il naquit, le manoir de la Bonaventure « au gué », Vendôme, ville d’art et d’histoire qui a accueilli en ses quelques personnages célèbres : Henri IV, Honoré de Balzac et Rochambeau.

TOUT SUR LE VENDOMOIS :  https://www.val-de-loire-41.com/les-4-destinations/le-vendomois/

 

 

 

La Vallée du Cher au sud offre autant d’attraits et tous les goûts sont dans sa nature. Les ruines romaines de Thésée, la cité médiévale de Montrichard et bien sûr de magnifiques châteaux sans oublier son vignoble

TOUT SUR LA VALLEE DU CHER : https://www.val-de-loire-41.com/les-4-destinations/la-vallee-du-cher/

 

 

 

La Sologne sauvage ; belle couverte de bois et peuplée d’étangs. Pays de chasse et de pêche, pays d’arbres et d’eau, haut lieu de villégiature et de gastronomie, en saison gibier et champignons sont à toutes les cartes.

TOUT SUR LA SOLOGNE : https://www.val-de-loire-41.com/les-4-destinations/la-sologne/

 

 

 

La Vallée de la Loire……..vallée des Rois

Le faste de Blois, ville musée et de Chambord aux 450 appartements et aux 365cheminées, le raffinement du manoir de Troussay et du château de Villesavin, Beauregard et sa merveilleuse galerie aux 300 portraits, Cheverny, temple de la Vènerie qui fait revivre les fastes de la chasse à courre avec sa meute de 70 chiens et sa salle des trophées aux 2 000 bois de cerfs, et bien d’autres choses encore. A eux seuls, ces noms de châteaux évoquent la grande et noble fresque de l’histoire de France.

TOUT SUR LA VALLEE DE LA LOIRE : https://www.val-de-loire-41.com/les-4-destinations/la-vallee-de-la-loire/

 

Et comment passer à côté de ses sites touristiques incontournables, parmi lesquels se trouvent les plus beaux châteaux de la Loire et l’incroyable Zoo Parc de Beauval ?

Vous rencontrerez aussi en Loir-et-Cher des hommes et des femmes passionnés, dont le plus grand plaisir est de transmettre leur amour de ce territoire. Chacun d’entre eux à leur manière vous feront vivre une expérience inoubliable !

Aussi, nous vous invitons à découvrir notre magnifique département au travers de ses deux  randonnée permanente à effectuer en autant d’étapes que vous le souhaiterez.

CHAMBORD

L’expression même de la Renaissance, la construction de  cette demeure magnifique a été ordonnée par François 1er, il n’y passera que quelques semaines.
Le fameux escalier à doubles révolutions, inspiré par Léonard de Vinci  mène au foisonnement des cheminées et chapiteaux sculpés sur la terrasse.
Chambord c’est
Un parc de 50 km2 ceint par un mur d’enceinte de 32 km de long
426 pièces, 77 escaliers, 282 cheminées et 800 chapiteaux sculpés
Des jardins potagers depuis 2019
Un Vignoble depuis 2015 (Quatre hectares de pinot noir, Trois hectares de sauvignon, Deux hectares d’orbois, Un hectare de gamay)
Ses jardins à la françase retrouvés depuis 2017
Ses écuries

TOUT SAVOIR SUR CHAMBORD

ROMORANTIN-LANTHENAY

Capitale de la Sologne, François 1er y passera une grande partie de son enfance dans le château de son grand-père au bord de la Sauldre.
C’est aussi son musée de Sologne, son musée Matra, ses journées gastronomiques en octobre, la fabrique NORMAND,

TOUT SAVOIR SUR ROMORANTIN

 

 

ST AIGNAN SUR CHER

Sur les bords du cher, la cité médiévale de Saint-Aignan classée site patrimonial remarquable se situe au coeur des châteaux de la Loire. Vous serez  impressionnés par le château Renaissance, qui domine la ville.
Prenez le temps d’arpenter les rues de la ville à travers le parcours « Pas à Pas » qui vous guidera vers les endroits les plus secrets de la ville.
Vous ne repartirez sans doute pas de St-Aignan sans avoir été visiter le zoo de Beauval 

TOUT SAVOIR SUR ST-AIGNAN

 

MONDOUBLEAU

Mondoubleau est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire. Localisée au nord du département, la commune fait partie de la grande région du Perche, région naturelle accidentée composée de vallons, de plateaux, de collines, de crêtes et de vallées.
La Forteresse : Le château construit vers l’an 1010 par le chevalier Hugues Doubleau fut abandonné au XVIe siècle – Seule reste habitable la Maison du Gouverneur dite Maison de Courcilllon.
L’exploitation d’une carrière de marne sous le donjon par un chaufournier à partir de 1797 provoqua un affaissement de terrain en 1812 suivi de la séparation en deux du sommet et de l’écroulement d’un pan en 1818. Une seconde partie de mur est tombée en 1873.
Les garennes et fossés furent vendus en 1739 et à la révolution, la ville devint propriétaire de la forteresse.
La Maison à pans de bois dite du Gouverneur : Remarquable par son architecture à pans de bois, son toit en pavillon et ses colombages à liens losangés sur trois côtés dessinant des svastikas. Son fort encorbellement sur la rue au torchis encore existant domine en surplomb, le socle et la cave en maçonnerie de moellons et pierres de roussard, le tout maçonné et enduit à la chaux grasse. L’escalier en bois extérieur donne accès à l’étage. Cette maison reste en assez bon état de conservation pour un édifice de 557 ans.
Mais aussi,  Le Pont Vrillé, La Pierre Levée, Le Polissoir, Le Roussard

TOUT SAVOIR SUR MONDOUBLEAU

SOUVIGNY EN SOLOGNE

SOUVIGNY-EN-SOLOGNE est situé dans le département de Loir-et-Cher (région CENTRE).
La commune de SOUVIGNY-EN-SOLOGNE fait partie du canton de LAMOTTE-BEUVRON et de l’arrondissement de ROMORANTIN-LANTHENAY. Elle fait partie de la communauté de communes “Coeur de Sologne”.
Deux hypothèses connues liées au nom du village:
L’une serait que les romains, qui avaient l’habitude de nommer les lieux géographiques du nom du plus riche propriétaire terrien, auraient appelé l’endroit “Silviniacus” vers 938, qui deviendra au fil des temps SOUVIGNY.
L’autre serait que l’endroit planté de vignes s’appelait “Sous les vignes” puis SOUVIGNY. On cultivait en effet il y a plusieurs années, un vignoble qui produisait un vin âpre et acide, et pratiquement imbuvable d’après le dire de certaines personnes.

Eugène LABICHE, célèbre pour ses oeuvres litteraires telle que “le voyage de Mr PERRICHON” y fut maire de 1868 à 1878, d’abord désigné par le préfet puis élu par ses pairs. A cette occasion, il dira modestement qu’il a gagné cette élection, car il était le seul de la commune à posséder et à utiliser un mouchoir ! En 1870, les prussiens menacent le village, le maire se porte au devant d’eux et saura, par sa fermeté, les détourner d’actes meurtriers. Une rue du village et une allée portent son nom. Un buste en bronze du sculpteur orléanais Madame Denise Benoît représentant Eugène Labiche est installé au centre du village en face de l’église Saint Martin.

TOUT SAVOIR SUR SOUVIGNY EN SOLOGNE

TROO

Trôo est l’un des villages les plus insolites de France.
Son agencement, composé de terrasses étagées, de grottes, de sentiers, d’escaliers est très particulier. Pas vraiment de rues, pas de centre, c’est la curiosité qui donne envie de partir à sa découverte.
L’interprétation la plus courante de son nom est « trou », allusion aux cavernes qui creusent la colline. Trôo en serait l’orthographe anglaise ou angevine ancienne. Ses habitations troglodytiques donnent une idée de l’habitat ancien et le réseau souterrain de caves et galeries rappelle que des périodes mouvementées de notre histoire ont amené les gens à s’y réfugier.
L’une des curiosité du village : “le puits qui parle”
Curiosité du village, le puits d’une profondeur de 45 mètres a alimenté le haut de la cité jusqu’à l’installation de l’eau courante en 1972. Il daterait de la fondation de la Collégiale XIIe siècle. Des légendes sont rattachées à l’écho particulier du puits. La plus connue, le diable aurait jeté une femme trop bavarde à la demande d’un mari bienveillant ! Le Puits est inscrit aux Monuments historique.

TOUT SAVOIR SUR TROO

 

 

 

 

 

 

 

2 étapes en Loir et Cher

Beaugency – Blois via Chambord (46 km)

Départ direction Saint-Dyé-sur-Loire, ancien port de Chambord où vous pouvez embarquer pour une balade en bateau à bord de la Saponaire. De retour sur la terre ferme, faites un détour pour découvrir Chambord, le plus prestigieux joyau de la Renaissance.
Flânez dans ses jardins à la Française réaménagés en 2017.
Puis  votre vélo vou emmenera  rejoindre Blois. Son château royal vaut à lui seul le détour.
Située face au château, la maison de la magie Robert Houdin vous emmenera au royaume de l’illusion et en arrrivant, vous serez surpris par le dragon à 6 têtes qui surgit aux fenêtres toutes les demi-heures.
Visitez la vieille ville et ses ruelles.
Pour terminer cette journée, revivez l’Histoire de France au Son et Lumières du Château royal de Blois avant de dormir dans un des établissements « Accueil Vélo » de la ville.

 

Échappée à Chaumont-sur-Loire

Le matin, après voir fini de découvrir Blois, enfourchez votre votre vélo vers Chaumont-sur-Loire. Château Renaissance, il offre l’un des plus beaux panoramas sur la vallée de La Loire. Son Festival International des jardins est  à ne pas manquer. Si vous ne l’avez pas fait la veille, embarquez à bord d’un bateau traditionnel de Loire aux côtés d’un guide de Millière Raboton.
Pour votre retour vers Blois, vous avez 2 possibilités, soit à vélo soit en train par la gare d’Onzain à 2 km de Chaumont. Le parcours vélo s’en verra allégé de 20 km.

la 3ème journée, vous passerez par 2 belles côtes, celles avant Madon et Candé sur Beuvron, mais n’ayez crainte, vous sere vite de retour sur le refiel plat de la Loire

 

 

Tout savoir sur LA LOIRE A VELO

 

Share This
Aller au contenu principal